Qu'est-ce-que la
Grande Affaire ?
<Retour au Sommaire de la Grande Affaire>
Thierry.Rollat@wanadoo.fr
LE TEXTE INTRODUCTIF




   Vous l’aurez parfaitement compris, déjà rien qu’en survolant par une modeste visite ce site, il ne s’agit bien évidemment pas de répondre sérieusement à la question posée ci-dessus (Qu'est-ce que la Grande Affaire ?), seulement par « c’est le nom d’un site web aux sujets traités, anodins ou des plus quelconques ». Je vous dois bien sûr plus de détails, des explications indispensables et aussi la définition synthétique d’un contexte. Ce dernier plutôt flou, au moins à première vue, voire délibérément floué sur certains aspects, demeure celui d’un champ de recherches vastes, rigoureusement fouillées par des chercheurs volontaires honnêtes et ce de très longues dates, compris dans un ensemble intriguant et captivant. Ce puzzle s’avère difficile à percevoir sans éclairage averti et réfléchi. C’est certain, les liens formels ou informels, ne sont malgré tout pas systématiquement directs et loin s’en faut, on s’en apercevra fréquemment. De l’huile a été mise sur le feu, de fausses pistes sciemment entretenues. Les pièces sont donc assemblées grâce à de patientes constructions et des assemblages chroniquement casse-tête, parfois dans l’intimité et une sorte de clandestinité caractérisée.

    Les Regards du Pilat de par leurs limites territoriales préalablement définies, restaient loin de ce microcosme ambiant,  qui s’impose paradoxalement gigantesque de par l’importance et la profondeur de la teneur des messages hermétiques confinés, nous ont poussé sur des pistes incalculables, et ce depuis des années maintenant. Ces chemins variés, régulièrement de plus en plus prenants les uns que les autres, enrichis par de nombreuses rencontres finalisées souvent par des amitiés, heureusement en moindre proportion aussi par des déceptions, avaient effectivement par définition au départ un territoire géographique donné évident « Le massif du Pilat ». Ces investigations enthousiastes, conviviales et déterminées nous ont mis en présence de problématiques nombreuses qui n’obéissent absolument pas elles, à une notion de frontière. Il faut bien se rendre à cette logique répétée. Dans le même temps et c’est encourageant, on ne peut que constater avoir franchi des caps de progression importants qui permettent d’appréhender des perspectives prometteuses en matières de découvertes, ou plus simplement d’autres fois de meilleures perceptions du passé mal connu, notamment de ses mystères et de ses fines cachoteries, oubliés ou bien volontairement effacés.

    La Grande Affaire a un fil conducteur très clair et il se résume à percer, plutôt s’efforcer avec le temps d’établir rigoureusement des constats avérés ou probants, permettant le cas échéant de décrypter ou remettre à une plus juste place des événements, ayant trait de près ou de loin à l’Histoire Secrète de notre civilisation Judéo Chrétienne. Il est positionné sur ce site, un certain nombre de photos qui peuvent éclairer ou compléter une perception globale de ce qu’est La Grande Affaire. Attention toutefois aux interprétations hâtives, car justement il s’agira ici de fouiller et si possible d’éclaircir des suppositions, hypothèses ou théories. Le choix des huit rubriques retenues indique également certaines orientations, mais ces dernières ne se limitent pas aux appellations qui deviennent seulement un titre malgré tout imparfait, celui d’un contenu tellement plus profond autant que large et complexe. Ces rubriques certes précises, restent indicatives et aussi majeures de par des réalités ou des mystères insolvables, en tous les cas jusque-là, mais foncièrement extraordinaires dans bien des cas.

    Oui, c’est une nouvelle fois un travail d’équipe, celui d’un groupe souple et modulable, qui sera proposé en vitrine comme aussi plus anonymement sur le terrain ou ailleurs. A la différence notoire que là, avec ce site La Grande Affaire, paradoxalement fortement complémentaire aux Regards du Pilat et à la fois indépendant, nous nous sommes rapprochés de spécialistes confirmés ou même controversés, mais fortement impliqués et indéniablement compétents dans des domaines bien définis et indiscutables. Oui, il y a une volonté, habituelle si vous me permettez, mais davantage encore accentué sur ce site, à s’ouvrir aux autres, aux opinions et recherches différentes ou complémentaires. Ces personnes, qui seront des intervenants indépendants, n’appartiennent donc pas tous à notre équipe de base des Regards du Pilat, mais leurs expériences et certaines pertinences éclaireront, je l’espère vivement en tous les cas, une consistance appréciable dans les débats et les dossiers pluriels qui seront animés ici même et plus discrètement dans l’espace temps, au beau milieu de La Grande Affaire. Je me permets déjà de vivement remercier tous ceux et celles qui prendront part à ces travaux pointus car appartenant à des sujets repris avec des approches extraordinairement nombreuses et dans le même temps proposant des pistes radicalement opposées, contradictoires, erronées ou infondées.

    Nous ne traitons pas le fantasmagorique, mais défendons la pluralité des hypothèses sérieuses, à partir du moment où elles peuvent être envisageables et demeurent envisagées avec une démonstration suffisamment crédible. Il s’agira certes, de faire quelques lumières, mais surtout de conserver une indépendance d’esprit devant des énigmes qui engendrent des passions et des prises de positions parfois partisanes. Les prémices de La Grande Affaire ont plus de 2000 ans, pour certains aspects hypothétiques c’est vrai, mais l’ère chrétienne sera bien le principal repère chronologique que nous nous fixerons, par conséquent le point de départ. La Grande Affaire n’est pas l’Affaire de Rennes-le-Château, Bérenger Saunière n’est qu’une composante infime, un % minime qui nécessite une démystification résolue, une remise à plat de certains pans de débats tronqués, mais il s’agit d’une tâche difficile à effectuer tellement cet environnement unique, bouillonne d’annexes et vient se superposer en permanence sur cette scène virtuelle et passionnée. Oui, Bérenger Saunière demeure un acteur, un protagoniste incontestable, mais certainement pas celui que l’on a bien voulu mettre en avant, en maintes époques, et de manière autant variables qu’improbables. Je ne sais pas s’il y aura un jour une vérité complète et indiscutable établie sur ce point-là, mais en revanche, il reste nécessaire de faire la part des choses et surtout d’y parvenir en ouvrant le débat et les échanges dans un esprit de convivialité et de respect.

    A travers les siècles, La Grande Affaire suit étroitement l’évolution de l’Histoire du Christianisme, longtemps au plus près de celle toute aussi importante, à un moment donné presque siamoise, des grands dirigeants « politiques » successifs, les maîtres de la destinée, que furent des empereurs, des dynasties, avec des rois, des conseillers influents de l’ombre, avant d’être progressivement depuis 1789, déjà par l’apparence, et sur notre sol en tous les cas, des représentants non sans jeu de mot amusé, plus représentatifs de la volonté populaire. Les groupes d'influence philosophiques, artistiques et bien d'autres, fédérés souvent avec malice et redoutable efficacité, en l'occurrence par des sociétés plus ou moins secrètes, ont fini par jouer des rôles complémentaires déterminants. Oui, il y a une notion forte de pouvoir dans La Grande Affaire, de passe-droits et de luttes occultes, avec tout ce que cela a représenté en des époques troublées et différentes, avec gloires, mensonges ou tragédies à la clef. Le Pilat, sol étudié en première intention par Les Regards du Pilat, n’a rien à envier en somme, à des points stratégiques ou déterminants en apparence tout au moins, tels que Rennes-le-Château, Gisors, Stenay, Paris, Lyon et tant d’autres connus ou moins connus.

    Oui, je parle bien d’un puzzle et j’emploie personnelement ce mot, notamment dans mes textes depuis fort longtemps pour qualifier ce qui en est un authentique, plus ou moins construit et contrôlé avec efficacité. J’ai entré deux articles en page d’accueil des Regards du Pilat il y a des mois de cela, en cours de rédaction depuis des lustres, bien volontairement orientés, l’un avec Saunière et l’autre symboliquement avec la chute de Saint-Jean d’Acre et surtout le Grand Maître Templier Guillaume de Beaujeu, homme d’influence et fin tacticien, acteur des coulisses de l’Histoire ici dans le Pilat et en son épicentre, car à la base proche cousin de Guillaume de Roussillon, héros sacrifié, qui a laissé une veuve retenue par l’Histoire régionale comme inconsolable, mais en réalité courageuse et dépassée par ce qu’elle a vu et surtout entrevu. Cette dernière s’avère être bien sûr Béatrix de la Tour du Pin, fondatrice de la célèbre Chartreuse de Sainte-Croix en Jarez, monastère cartusien démantelé à la Révolution française qui a laissé des signes et messages discrets, certains de plus en plus significatifs pour qui veut les comprendre et les replacer dans un contexte global, comme ceux de La Grande Affaire et ce à un degré qu’il reste toujours à apprécier avec plus de justesse, de prudence, mais de volonté.

    Bienvenue dans La Grande Affaire, humble lieu virtuel avec le Net, mais particulièrement concret lorsqu’il s’agit de revisiter le passé rigoureusement, avec audace autant que sérieux, au moyen de ce site qui a vocation à mieux comprendre et définir les dessous de notre propre Histoire…et notamment ceux évidemment de la Secrète…

THIERRY ROLLAT   








<Retour au Sommaire de la Grande Affaire>

"LA GRANDE AFFAIRE"